Accueil > billet du jour > La « décatombe »…

La « décatombe »…

m250-logo-vu-a-la-tele-72dpi-1239140888 Des factures planquées dans une chemise cartonnée parce qu’elles représentent des dettes et que les dettes, « mieux vaut ne pas les voir, ça fait honte », des rendez-vous au Pôle Emploi qui ne servent à rien et, pour vivre, à peine plus de 400 € par mois – le R.S.A. 
Elle se nourrit aux « Restos du Coeur » parce qu’elle ne peut pas faire autrement et qu’elle y rencontre des gens qui sont dans la même galère qu’elle. Une fois par semaine, elle range des vêtements pour le « Secours populaire » parce que ça fait du bien de se sentir utile quand le reste du temps on vit en exclu. Elle dit qu’elle doit être « trop vieille » ou manquer de « qualifications » et que c’est pour ça qu’elle ne retrouve pas d’emploi stable. Elle a un peu plus de 40 ans. Elle raconte qu’elle a divorcé juste au moment où elle venait de perdre son emploi et que son statut de chômeuse a certainement influencé le magistrat qui a confié la garde de ses deux enfants à son ex.mari. Ses gosses lui manquent mais elle assure qu’elle s’efforce de faire face. Jusqu’à quand ?… Elle cherche ses mots pour traduire au plus près ce qu’elle ressent. Elle hésite et lance au journaliste : « c’est la décatombe » ! Décadence ? Hécatombe ? Elle vise juste avec le mot qu’elle vient d’inventer.
Bribe de reportage signé TF1, coincé entre un portrait de vedette et une enquête sur la vogue des salons de massage. Après la décatombe, écran pub… La vie continue. Marie

Categories: billet du jour Tags:
  1. Ninou
    11/05/2010 à 19:13 | #1

    Dis moi , c’est pas drôle ton article même si c’est la dure réalité que je connais trop
    Mais , parfois , on a pas envie/ le courage de la voir , d’en parler
    on a besoin de se ressourcer
    En tout cas , ce mot inventé est fort de sens ; il m’arrive aussi d’en inventer , parfois

  2. Marie Chapus
    12/05/2010 à 10:18 | #2

    j’avais perdu mon nez rouge !

  3. barbier03
    20/05/2010 à 11:13 | #3

    Oui, terrible et bouleversant…
    Pis: on ne peut même pas lui attribuer la paternité de ce néologisme… Décatombe se rencontre depuis plusieurs années sur le Net…

  4. Marie Chapus
    26/05/2010 à 10:34 | #4

    le malheur s’incruste & le vocabulaire s’enrichit
    je ne savais pas que le mot « décatombe » existait déjà
    merci pr votre commentaire découvert tardivement
    bonne journée

  1. Pas encore de trackbacks
Security Code: