Saloperie d’Alzheimer !

annie« Je ne sais si j’ai manqué au cinéma mais le cinéma français m’a manqué… follement… éperdument, douloureusement. Votre témoignage, votre amour, me font penser que peut-être, je dis bien peut-être, je ne suis pas encore tout à fait morte».cérémonie des César en 1996
Chemin faisant, on est souvent confronté à des morts dans sa vie plus rudes que la dernière…..